Rassegna Stampa Elezioni Israeliane 2009

Monitoraggio attraverso i media internazionali delle elezioni in Israele del Febbraio 2009

Israël : surenchères de promesses électorales avant les législatives

Posted by alicemarziali su 5 febbraio, 2009

le monde

Les élections ont lieu dans cinq jours, mais Benjamin Nétanyahou fait comme s’il était en position de les remporter. Le dirigeant de l’opposition de droite annonce, jeudi 5 février, qu’il proposera un ministère “important” à Avigdor Lieberman, chef d’un parti d’extrême droite, s’il devient premier ministre après les législatives du 10 février.

“J’ai l’intention de former un gouvernement en m’adressant en premier lieu à nos partenaires traditionnels du camp national, dont Israël Beiteinou, a-t-il dit à la radio de l’armée sans préciser le portefeuille qu’il comptait confier à Avigdor Lieberman.

Selon Yediot Aharonot, M. Lieberman aspirerait au poste de ministre de la défense, ce que des proches du chef du Likoud, cités par le quotidien à grand tirage, jugent improbable. Le chef du parti travailliste et actuel ministre de la défense Ehoud Barak, cité en “une” du quotidien Haaretz, n’a pas exclu non plus une alliance avec Israël Beiteinou, parti à l’origine russophone.

Selon différents sondages, Israël Beiteinou devrait réaliser une percée sans précédent en obtenant entre 17 à 19 mandats sur 120 (contre 11 dans le Parlement sortant). Ce parti deviendrait ainsi la troisième formation dans la prochaine Knesset, derrière le Likoud de M. Nétanyahou, le Kadima (centre-droit) de Tzipi Livni, actuelle ministre des affaires étrangères, mais devant les travaillistes.

Israël Beiteinou mène une campagne dirigée contre la minorité arabe israélienne avec comme slogans : “pas de citoyenneté sans loyauté” ou “Avidgor Lieberman comprend l’Arabe”. Le principal point du programme propose le vote d’une loi qui contraindrait les Arabes israéliens à signer une déclaration de “loyauté” à Israël, défini comme un “Etat juif et démocratique”. Ceux qui refuseraient de se plier à cette démarche se verraient retirer le droit de vote et d’être élu.

La communauté arabe israélienne compte plus de 1,2 million de personnes sur une population totale de près de 7 millions. Elle rassemble les descendants des 160 000 Palestiniens restés sur leurs terres après la création de l’Etat juif en 1948.

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2009/02/05/surencheres-de-promesses-electorales-avant-les-elections-legislatives-israeliennes_1150894_3218.html#ens_id=1149671

Annunci

Rispondi

Effettua il login con uno di questi metodi per inviare il tuo commento:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...

 
%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: