Rassegna Stampa Elezioni Israeliane 2009

Monitoraggio attraverso i media internazionali delle elezioni in Israele del Febbraio 2009

Nétanyahou chargé de former le gouvernement israélien

Posted by alicemarziali su 20 febbraio, 2009

LE MONDE

Sans surprise, le président israélien, Shimon Pérès, a officiellement chargé le chef du Likoud, Benyamin Nétanyahou, de former le gouvernement israélien, vendredi 20 février. Ce dernier a remis une lettre au président dans laquelle il accepte formellement le poste. Il dispose désormais d’un délai de vingt-huit jours, prolongeable de quatorze jours, pour former un gouvernement avec l’approbation de la Knesset.

M. Nétanyahou était arrivé en deuxième position aux élections législatives du 10 février, avec vingt-sept élus, derrière le parti centriste Kadima de la ministre des affaires étrangères, Tzipi Livni (vingt-huit élus). Mais il a disposé du soutien de plusieurs partis de droite, dont Israël Beitenou, l’influent parti d’extrême droite dirigé par Avigdor Lieberman, arrivé troisième avec quinze députés. Les deux partis religieux ultranationalistes, le Shass (sept députés) du rabbin Ovadia et la Liste unifiée de la Torah (cinq députés), participeront également. Cette alliance à droite ne lui assure pas pour autant une coalition solide, comme l’explique Michel Bôle-Richard, correspondant du Monde à Jérusalem, qui souligne les divergences entre Lieberman et le Shass :

“L’IRAN, LE TERRORISME, LA CRISE ÉCONOMIQUE”

Après sa nomination, M. Nétanyahou, 59 ans, a ainsi, comme prévu, lancé un nouveau appel à Mme Livni et au leader du Parti travailliste, Ehoud Barak, pour former un gouvernement. Il a promis d’“aller loin” pour créer un gouvernement d’union, où Kadima aurait une place de choix pour se pencher sur “les grands défis auxquels Israël doit faire face : l’Iran, le terrorisme, la crise économique”. La crise économique pourrait constituer le premier écueil pour l’ultralibéral Nétanyahou :

Le régime de Téhéran semble également revêtir une importance capitale aux yeux du nouveau premier ministre, puisqu’il constitue “la menace la plus grave pour notre existence depuis la guerre d’indépendance” de 1948.

Dans la matinée, M. Pérès avait reçu Benyamin Nétanyahou et Tzipi Livni afin de les convaincre de constituer un gouvernement d’union dirigé par le premier. Mais à l’issue de l’entretien, Tzipi Livni a publiquement écarté la participation de son parti. Elle a réaffirmé que Kadima “veut une solution de paix fondée sur deux Etats”, un Etat palestinien au côté d’Israël, accusant le futur gouvernement Nétanyahou de s’y opposer.

“Les choses sont désormais claires. C’est un gouvernement sans vision politique” que le chef du Likoud va mettre en place, a lancé Tzipi Livni à la radio publique. “Un tel gouvernement n’a aucune valeur et je ne lui servirai pas de caution”, a-t-elle conclu. La veille, elle avait annoncé par message téléphonique aux quatre-vingt mille membres du parti qu’elle entendait “aller dans l’opposition pour représenter une alternative”.

La coalition de droite et d’extrême droite qui pourrait être formée devrait être très réticente à toute concession aux Palestiniens, estime Michel Bôle-Richard :

Catégoriquement opposé à l’origine aux accords d’Oslo avec les Palestiniens de 1993, M. Nétanyahou en avait réduit la portée en accédant au pouvoir une première fois en 1996, pour trois ans, relançant à grande échelle la colonisation juive dans les territoires palestiniens. Hostile à la création d’un Etat palestinien qui disposerait d’une réelle souveraineté, il a maintenu toutefois le flou sur ses intentions lors de la campagne législative. Il a fait miroiter la perspective d’une “paix économique” – sans expliquer d’où proviendraient les fonds –, ce qui reviendrait à un régime d’autonomie élargie, alors que les Palestiniens réclament un Etat indépendant dans tous les territoires occupés depuis 1967.

Pour en savoir plus :

La victoire à double tranchant de Nétanyahou, selon Haaretz.
Tous les premiers ministres israéliens depuis 1948, sur le site de la Knesset.

 

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2009/02/20/netanyahou-charge-de-former-le-gouvernement-israelien_1158050_3218.html#ens_id=1149671

Annunci

Rispondi

Effettua il login con uno di questi metodi per inviare il tuo commento:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...

 
%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: