Rassegna Stampa Elezioni Israeliane 2009

Monitoraggio attraverso i media internazionali delle elezioni in Israele del Febbraio 2009

Le Likoud conclut un accord avec Israël Beitenou pour gouverner

Posted by alicemarziali su 16 marzo, 2009

LR MONDE

Le premier ministre israélien désigné, Benyamin Nétanyahou, a trouvé un premier partenaire pour constituer un gouvernement d’union. Son parti, le Likoud, vient de signer un accord, dimanche 15 mars, avec la formation d’extrême droite Israël Beitenou. Pour M. Nétanyahou, il s’agit de la première étape vers la constitution d’un gouvernement d’union après les élections générales du 10 février.

Selon la presse locale, le parti d’extrême droite pourrait récupérer jusqu’à cinq portefeuilles ministériels. Avigdor Lieberman, connu pour ses déclarations hostiles aux Arabes pourrait récupérer celui de ministre des affaires étrangères. Israël Beitenou pourrait aussi récupérer les portefeuilles de la sécurité intérieure, du tourisme, des infrastructures et de l”immigration.

 

Les exigences d’Israël Beitenou

  • Le parti d’Avigdor Lieberman qui dispose de quinze sièges à la Knesset, a mis comme préalable à tout accord la reconnaissance des colonies juives en Cisjordanie en échange des terres sur lesquelles vivent les Arabes israéliens.
  • De plus, M. Lieberman exige que tous les Israéliens prêtent un serment de loyauté à l’égard d’Israël comme condition de leur citoyenneté.

Avec, respectivement 27 et 15 sièges, le Likoud et Israël Beitenou ne disposent pas ensemble d’une majorité au sein de la Knesset qui compte 120 députés et ils vont devoir s’associer avec d’autres formations politiques.

Les représentant de Benyamin Nétanyahou devraient rencontrer le parti Shass (ultra-Orthodoxe, 11 sièges), Union nationale (nationaliste qui milite en faveur du grand Israël, 4 sièges), La Maison juive (parti religieux, 3 sièges) et Judaïsme unifié de la Torah (parti religieux, 5 sièges), pour espérer bâtir une majorité. Mais l’accord de ces partis n’est pas automatique, tant leurs objectifs divergent.

Une majorité trop étroite et un rôle important accordé à M. Lieberman pourraient placer Nétanyahou dans une situation délicate à l’égard de l’administration américaine qui a promis de travailler à la conclusion d’un accord de paix avec les Palestiniens. Face à ce casse-tête politique, Benyamin Nétanyahou pourrait également tenter de trouver un terrain d’entente avec la ministre des affaires étrangères sortante, Tzipi Livni, dont le parti centriste Kadima bénéficie d’un siège de plus (28 sièges) que le Likoud au Parlement.

Les exigences de Kadima

  • Tzipi Livni a demandé à Nétanyahou de soutenir les discussions de paix sous l’égide des Etats-Unis, préalable pour elle à toute participation à un gouvernement d’union.
  • Forte de la représentation de son parti à la Knesset, la ministre des affaires étrangères sortante exige également un accord sur le partage du pouvoir.

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2009/03/16/le-likoud-conclut-un-accord-avec-israel-beitenou-pour-gouverner_1168206_3218.html#ens_id=1149671

Annunci

Rispondi

Effettua il login con uno di questi metodi per inviare il tuo commento:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...

 
%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: